Principaux signes de béton défectueux, causes et méthodes d’essai sur le terrain

Temps de lecture : 1 minute

Le béton défectueux peut être identifié par divers signes tels que des fissures visibles, des microfissures, un écaillage, un écaillage, des cloques et un délaminage. De multiples facteurs entraînent différents types de dommages et, par conséquent, une stratégie de réparation spécifique peut être requise pour chaque type de dommages au béton.

Principaux signes de béton défectueux

1. Fissures visibles

Les fissures visibles sont les symptômes les plus apparents d’un béton défectueux et ont plusieurs causes. Par exemple, un impact ou des charges lourdes peuvent initier immédiatement des fissures visibles ou provoquer des microfissures qui se développent en fissures visibles.

De plus, les fissures de surface sont causées par la perte rapide d’eau de la surface du béton pendant le processus de durcissement. De plus, le tassement du sol de fondation entraîne le développement de fissures dans les dalles de béton. Enfin, la retenue à la contraction des éléments en béton est un autre facteur qui exacerbe la propagation des fissures.

Fissures visibles sur la surface du béton
Figure-1 : Fissures visibles sur la surface du béton

2. Micro-fissures

Les micro-fissures sont invisibles à l’œil nu et se mesurent à l’échelle du micron. Les causes possibles des microfissures dans les structures en béton sont la surcharge, le gel et le dégel, les différences de température pendant l’hydratation du ciment et les impacts dus aux chutes de charges et aux outils d’impact comme les scrabblers.

Les meurtrissures du béton se produisent lorsque des microfissures créent un réseau près de la surface. Après cela, le béton peut s’effriter, par la suite, exposant les agrégats.

Microfissures sur la surface du béton
Figure-2 : Microfissures sur la surface du béton

3. Ampoules

Des cloques apparaissent lorsque des bulles d’air ou d’eau emprisonnées s’élevant à travers le béton plastique sont piégées sous une surface déjà scellée et hermétique.

Les facteurs contribuant à la formation de cloques sont un mélange de béton trop collant qui scelle rapidement la surface, effectuant des travaux de finition lorsque le béton est encore spongieux et des vibrations insuffisantes lors du compactage qui ne libèrent pas l’air emprisonné.

Cloques sur la surface du béton
Figure-3 : Cloques sur la surface du béton

4. Délaminage

Le délaminage est un plan horizontal creux sous la surface du béton. Il se forme lorsque la finition commence avant que l’eau et l’air ne s’échappent du béton.

D’autres causes de délaminage sont le substrat froid qui prolonge le temps de saignement du béton et la température ambiante élevée qui accélère la prise du béton.

En raison de charges lourdes, le béton délaminé peut se détacher de la dalle de béton et, par conséquent, les agrégats sont exposés.

Délaminage de la surface du béton
Figure-4 : Délaminage de la surface du béton

5. Mise à l’échelle

L’entartrage est la perte de béton près de la surface en raison de son exposition au gel et au dégel. Au fur et à mesure que l’eau dans les pores du béton gèle et que la pression hydraulique de la glace en expansion dépasse la résistance à la traction du béton, des écailles de mortier se détachent de la surface et exposent l’agrégat.

Les causes de l’entartrage sont l’exposition du béton à des cycles répétés de gel et de dégel, l’utilisation de dégivreurs et un rapport eau-ciment élevé.

Mise à l'échelle du béton
Figure-5 : Mise à l’échelle du béton

6. Écaillage

L’écaillage est similaire à l’écaillage, mais la profondeur de détachement du béton de la surface du béton est plus importante. Les causes d’écaillage sont la corrosion des armatures, l’évaporation violente de l’humidité dans le béton en raison d’une chaleur intense, des joints mal construits et la détérioration des fissures.

Écaillage du béton
Figure-6 : Écaillage du béton

Comment déterminer l’étendue du béton malsain ?

Les signes ci-dessus peuvent indiquer des dommages concrets, mais l’étendue complète des dommages n’est pas toujours claire. C’est pourquoi des techniques de test simples et spécifiques peuvent être nécessaires.

  1. Tapez les environs d’une zone de béton visiblement faible avec un marteau. Si le marteau rebondit, la résistance à la compression du béton est bonne. Cependant, si la tête du marteau pulvérise la surface du béton, le béton est instable et faible.
  2. L’écoute du son généré par le marteau peut révéler des zones de densités différentes. Cette technique peut être utile pour spécifier des poches d’air, d’eau ou de matériau non mouillé qui se forment sous la surface du béton.
  3. Appliquez ou faites glisser un tournevis sur la surface en béton. S’il raye le courant, le béton n’est pas sain. Cependant, s’il crée une traînée blanche brillante, le béton est sain.

FAQ

Quels sont les principaux signes d’un béton défectueux ?

Les signes courants et majeurs d’un béton défectueux sont les fissures visibles, les microfissures, l’écaillage, l’écaillage, les cloques et le délaminage.

Quelles sont les causes des micro-fissures ?

Les causes possibles des microfissures dans les structures en béton sont la surcharge, le gel et le dégel, les différences de température pendant l’hydratation du ciment et les impacts dus aux chutes de charges et aux outils d’impact comme les scrabblers

Comment savoir si le béton s’effrite ?

Les inspecteurs peuvent voir des éclats, des écaillages et de gros morceaux de béton manquants à la surface du béton, ce qui entraîne l’exposition d’agrégats grossiers.

Lire la suite

6 Principales causes de dommages au béton

Comment endommager les éléments en béton endommagés dans les structures en béton?

étapes pour la réparation des dommages au béton dans la structure en béton armé

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut